mardi 29 octobre 2013

Bourse des cristalliers 2013



J'exposerai mes minéraux à la bourse, je vous y rencontrerai avec plaisir.

dimanche 13 octobre 2013



Histoire de cristallier !

Voici le témoignage d'un ami à propos d'une sortie en montagne à la recherche de cristaux.

Écrit par Anthony,  que je remercie ici.
En l'emmenant avec moi, je souhaitais faire connaître cette activité de façon plus concrète aux amateurs de cristaux.

    " Lorsqu'en début d'année, au cours d'une discussion au boulot avec une collègue, on parlait des cristalliers et de leur travail, l'idée de faire une sortie en montagne avec l'un deux a resurgit. C'est ainsi que je contactais Philippe par mail sans grand espoir de réponse positive ( la saison permettant d'aller aux cristaux étant très courte et emmener quelqu'un signifie une perte de temps considérable).


Le glacier d'Argentière en premier plan avec l'Aiguille du Chardonnet à l'arrière plan


    A mon grand étonnement, la réponse ne fut pas négative et après quelques échanges, il accepta même de m'emmener. Le rendez-vous était pris pour début août j'allais enfin pouvoir voir à quoi ressemble une sortie aux cristaux.
    Il faut dire que les cristalliers véhiculent un certain nombre de mythes et de mystères, on les voit partir au petit matin des refuges, ils se dirigent vers des secteurs où personne ne va et ils reviennent après tout le monde. J'allais enfin pouvoir découvrir tout ça.
    Début août, me voilà donc arrivé dans les Alpes. Philippe a décidé de partir dès le lundi car les conditions météorologiques vont se dégrader à partir du mardi soir, ce qui nous laisse peu de temps pour faire notre sortie.
    Après un tour en téléphérique et quatre heures de marche d'approche, nous installons notre bivouac. Nous irons manger au refuge d'Argentière afin de faire un bon repas pour le lendemain et j'aurais l'occasion de rencontrer d'autres cristalliers au refuge. Les discussions vont bon train et concernent forcément... les cristaux! et les sorties des uns et des autres.
    Nous irons nous coucher de bonne heure mais le sommeil a du mal à arriver vu mon excitation en vue de la sortie du lendemain.


Dans la face des Courtes , montagne du Mont-Blanc, un cristallier explore la roche afin de trouver des cristaux


    4h00 du matin, le réveil sonne. Je n'ai dormi que quelques heures mais nous sommes rapidement en route sur le glacier. Après une bonne heure de marche d'approche vers Les Courtes et un "morceau" d'ascension dans un chaos de blocs de granite instable, de cailloux et de terre, les recherches peuvent commencer et chaque cavité potentiellement intéressante est inspectée.
    Hélas, tous les fours que nous aurons la chance de trouver ont déjà été visités et il ne reste plus grand-chose à récolter. Nous redescendront en fin de matinée les sacs presque vides mais avec des souvenirs et des images plein la tête et une seule idée : y retourner un jour.


photo d'un quartz fumé sur gangue trouvé dans la montagne des Courtes située sans le massif du Mont-bLANC


    Cette sortie est représentative du quotidien des cristalliers: de la marche, de l'escalade dans des zones parfois dangereuses et peu fréquentées, de la fatigue. La découverte d'un four vierge est rare car contrairement à ce que je pensais ( et je ne dois pas être le seul ), il y a très peu d'érosion à l'échelle humaine dans les massifs permettant l'ouverture de nouveaux fours. Et pour qu'en plus le four contienne des pièces intéressantes, cela tient du coup de chance.
    Contrairement à certaines idées reçues, il ne suffit pas de prendre le téléphérique pour aller remplir les sacs à dos de pièces à vendre aux collectionneurs, c'est ce que m'a permis de découvrir cette sortie. Les cristalliers font vraiment un boulot dangereux pour, quelquefois, redescendre des merveilles de la nature.

    Dans tous les cas, je garderai un souvenir impérissable de ces quelques jours où j'ai pu effleurer du bout des doigts ce monde des cristalliers et découvrir leur quotidien.
    Merci à toi Philippe de m'avoir permis de réaliser ce rêve."

Anthony


En allant aux cristaux dans le bassin d'Argentière, le sentier surplombe le glacier


mardi 1 octobre 2013

Un cristal comme je les aime : original et esthétique!

Ce quartz à âme vient des Rochassiers.





Dans le bassin de Talèfre, les Rochassiers ont fournis de magnifiques cristaux par le passé.
J'ai eu la chance d'y trouver un four qui restera "mythique" pour moi grâce à la beauté du quartz et à la richesse minéralogique qu'il recelait.



Outre les quartz fumés de toute beauté, il y eut quelques quartz à âme particulièrement intéressant car constitué de plusieurs quartz imbriqués et accolés. Cela donne une architecture particulière avec plusieurs âmes . Hormis dans ce four, je n'en ai pas vu ailleurs mais il est vrai que je suis très loin de tout connaître!!!




quartz à âme constitué de plusieurs cristaux de quartz accolés les uns aux autres. Ce cristal a été trouvé par un cristallier dans le Mont-Blanc, Chamonix

Si vous êtes intéressé par cette pièce, n'hésitez pas à me contacter en cliquant ici !

Merci !