mardi 4 avril 2017


Four perché au-dessus des glaces ! Un gwindel trouvé !

Ciel gris, flocons qui volent et cristaux !

    Petite sortie pour cause de mauvais temps mais quelques trouvailles. Pas terrible dans l'ensemble sauf une pièce : un gwindel ! Malheureusement avec des coups sur les arêtes ...




    La marche d'approche s'est effectuée sous un ciel clair qui s'est progressivement bouché. Les premiers flocons ont commencés à voler autour de nous , de plus en plus nombreux . Cela ne nous a pas empêcher de prospecter et de travailler une fente qui semblait prometteuse.
    C'est parmi les averses de neige que nous avons travaillé ce four . Déçu par la qualité des cristaux , nous revenons au bivouac alors que le mauvais temps semble s'arrêter.








gwindel , la seule pièce intéressante de ce four


    Le matin , au réveil, le ciel est déjà bien couvert. Ce n'est pas bien grave! Par contre les 20 cm de neige fraîche tombée dans la nuit nous gênent davantage! Plus question de prospecter.
    Nous décidons de rentrer et de revenir lorsque la neige aura fondue.  Nous choisissons de redescendre par un couloir raide malgré la neige. Une petite prise de risque pour gagner du temps au cas où le mauvais temps reviendrait.
     Nous ne sommes toujours pas revenus dans le secteur...

Ciel au lever du jour .

Quelques cristaux de quartz disponibles ! Vous pouvez aller sur la page des cristaux à vendre si vous êtes intéressés. Merci.




Pointe de quartz fumé des Rochassiers
dimension : 5,3 x 2,3 x 2,1 cm


Quartz à âme, Brouillard, Mont-Blanc
dimension : 2,5 x 2,2 x 1,8 cm

Quartz gwindel
dimension : 6 x 4,2 x 1,8 cm

Merci de votre visite .
Philippe Dufrêne

vendredi 13 janvier 2017

Cristal de collection 

Un gwindel tout mignon pour aller en collection !


On ne s'en lasse pas de ces cristaux de quartz joliment fumés ... et si on a un gwindel de cette qualité, alors oui, on ne s'en lasse pas !




    Trouvé dans le bassin de Talèfre, aux Rochassiers, les détails sont magnifiques !







    Ce n'est que mon avis personnel , qu'en pensez-vous ?


Origine : Rochassiers, Mont-Blanc
Dim      : 3,4 x 3,2 x 1,3 cm
Collection Dufrêne

Philippe Dufrêne

mardi 13 décembre 2016

Petit tour à Talèfre et petit gwindel de ... Talèfre! 

Une journée "sans"  mais avec un gwindel!

    Une journée sans : douleurs dans les jambes, les muscles qui ne répondent plus, la fatigue qui assomme... bon, c'est une journée comme il m'arrive de plus en plus souvent d'en connaitre.
    Rien d'autre à faire que de prendre mes cachets et de continuer tranquille sans se prendre la tête .
Y'en a qui dise que c'est déjà bien d'être en montagne,et c'est vrai... mais quand même...

    Bon, c'est sûr que pour trouver des cristaux, c'est moins facile alors soyons philosophe (je pense donc j'essaie) et profitons du paysage et de la journée .





    Direction la Pointe Isabelle, pas d'engagement et la possibilité de revenir tranquille quand je ne pourrai plus monter : je n'aurai qu'à me laisser descendre vers la vallée
.


    Et puis,  un rognon rocheux après l'autre, un trou vide après l'autre ( je n'ose pas dire four), et là ...
perdu parmi quelques quartz vraiment pas beau : un gwindel !


    Bon ce n'est pas le Gwindel qui ira enrichir le musée de Cham. mais il s'agit bien d'un gwindel ... et ma foi, pas si mal que cela.

    Trapu, le quartz est clair, transparent et on distingue quelques inclusions. Je penche pour de l'hématite vu qu'il n'y a pas de chlorite dans ce petit trou.




    Sympa la pièce , je trouve .
Origine       : Talèfre, Mont-Blanc
Dimension : Gwindel 8 x 5,2 x 3,7 cm
                           total 8,5 x 8 x 5,2 cm
    Si vous êtes intéressé par l'achat ou si vous voulez me souhaitez un Joyeux Noël, n'hésitez pas à me contacter en allant ici : contact
    Vous pouvez aller aussi sur ma page cristaux à vendre  ou me suivre sur mon FaceBook

par : Philippe Dufrêne

mardi 15 novembre 2016

Cristal de collection :

Deux gwindels pour une  pièce ! encore une ? Oui mais sur gangue !



qualité du quartz !


la pointe n'est pas tonchée mais cristallisée


ligne pure du gwindel principal






    Origine        : Talèfre, Mont-Blanc, France
    Dimension : grand gwindel : 6,5 x 3,6 x 2,7 cm
                           petit gwindel   : 3,7 x 2,5 x 1,6 cm
                           total                  : 12,7 x 9,5 x 4,5  cm

    Jolie pièce , n'est-ce pas ? Si vous êtes intéressé, contactez moi en cliquant ici : contact  . Vous pouvez également aller sur la page  cristaux à vendre  

Philippe Dufrene

mercredi 9 novembre 2016

Du bol au Bolchu ?

Sortie club en Savoie, lieu mythique : le Bolchu !

      Pourquoi mythique ? Parce que cela fait des années que j'entends parler de ce coin et que ... finalement, je n'y suis jamais allé. Alors où est-ce ? Existe-t'il vraiment un endroit en montagne avec un nom pareil ? Ben , oui !
     Le Bolchu est un alpage situé en beaufortain. Un chalet nommé Bolchu sur la carte et voilà, le coin à cristaux est baptisé!
     L'endroit est bordé par la ligne de crêtes composant les aiguilles de La Penaz (Roselette-Cicle) et par un vallon qui borde le lac de la Girotte et son barrage.


     On y accède par le Col du Joly via les Contamines et la route de Haute luce. 
     En traversant les alpages de bout en bout, on peut rejoindre le col de la Cicle, les rochers des Enclaves et, pourquoi pas, redescendre sur le lac de la Gittaz .


Le Bolchu avec au loin, les Enclaves
     L'occasion pour moi ,en cette fin d'été, de sortir du massif du Mont-Blanc, celui-ci m'ayant mis à mal. Reprendre les chaussures et le sac tout en douceur, ça me convient tout à fait! L'occasion , dis-je , offerte par le club de minéralogie de Chamonix

    Une sortie club qui comprendra quatre clubbers et un invité, ami d'Alain et grand connaisseur du lieu. C'est effectivement Alain Merlin qui nous servira de guide tout au long de la journée, guide courageux car encore en convalescence suite à son opération. Résultat deux béquilles et un boîteux sur les chemins des cristaux ! 

    Départ du Fayet puis, une approche tout en 4x4 par les pistes des Contamines (chemin autorisé) afin  de rejoindre et de franchir le col du Joly. Ensuite , route goudronnée descendant sur Haute-Luce  puis chemin de terre avant de se garer. Attention, si vous faites la même chose, veillez à bien laissé le passage pour les alpagistes et respectez les parcs, piquets et troupeaux! Alain fulmine encore contre un cristallier, membre du club en plus! qui se serait conduit en stupide "monchu" avec pour résultat: troupeau en débandade, colère de l'alpagiste et interdiction de venir en voiture sur son chemin !
    Donc nous ne pouvons plus aller au bout du chemin en voiture et, donc, marchons ! Que diable !


    Alain connait bien les lieux et les gens du coin, nous respectons donc leurs décisions et nous marcherons un peu plus longtemps que prévu. Attention, il ne s'agit pas non plus de marcher de longues heures, si cela rallonge de plus de 15 mn, c'est le maximum !
     Seul  Alain pourrait se plaindre de la situation vu ses jambes mais ... on suit son rythme. Du coup, il en profite pour nous narrer quelques anecdotes et nous indiquer certains endroits où il se pourrait qu'il y ait ..., qu'il y a ... mais chut! faudra revenir!


     Je découvre vraiment le paysage fait de pelouses alpines, de petits lacs ou laouchets plus ou moins asséchés en cette fin d'été . De multiples petites barres rocheuses, des affleurements rocheux divisent l'alpage en de nombreux petits secteurs. Et bien évidemment, tous ces rochers sont prospectables ... et prospectés! 





    Arrivés sur place, après un petit topo du coin, Alain et son pote rejoignent leurs chantiers respectifs entamés depuis plusieurs sessions tandis que nous autres choisissons chacun une activité.





    Pour Denis, ce sera gratter dans les anciens trous à proximité de nos deux cristalliers locaux .


     C'est un coin à  azurite et malachite, et quartz bien sûr ! A la fin de la journée, il nous montrera quelques échantillons colorés: sympa!
    Jean-Luc et moi décidons de partir explorer le secteur, nous faire une idée des possibilités et peut-être trouver un coin à gratter.


    Au final , le Bolchu m'a donné l'impression d'être un immense chantier à ciel ouvert avec des  trous plus ou moins importants ouverts un peu partout. En fait dès qu'il y a roche apparente, il y a recherche de fentes et de cristallisations. Et donc chantier ! Et donc trous!





    Du coup, je grattai et fouillai plusieurs sites et en sortis quelques échantillons de quartz. Je suis tombé ainsi sur une  petite association sympa : quartz et pyrite ! Et du quartz légèrement fumé alors que là-bas, ce serait plutôt hyalin.



    Pour l'heure , c'est casse croûte ! 


    Suivi du boulot ! 




    La journée va vite être écourtée par l'arrivée du mauvais temps. Les nuages sont de plus en plus menaçants et l'orage gronde au loin.


    Pas si loin, en fait car soudain, le déluge s'abat sur nous  et c'est la fuite vers la voiture. Alain, qui avait anticipé par rapport à ses jambes (vous vous rappeler? Faut suivre un peu sinon on s'en sort pas !) ... avait pris de l'avance mais cela ne l'empêchera pas de se faire mouiller comme tout le monde. Et puis, histoire de revenir à la maison sec, le soleil nous gratifia d'un retour inopiné et bien faisant! Et puis, re-orage et retour à la maison sous la pluie mais cette fois dans la voiture.




    L'équipe presque au complet : manque Jean-Luc qui a pris la photo !


    Pour aller plus loin, on peut lire la revue Règne Minéral n° 87 (mai-juin 2009) dans laquelle un cristallier grenoblois nous raconte sa découverte de cristaux aux enclaves.

Philippe Dufrêne